SIGN UP FOR NEWS

Les startups technologiques sont-elles la réponse au problème du chômage en Afrique ?

Andela, Jumia, Flutterwave – ce ne sont là que quelques-unes des startups technologiques africaines qui valent aujourd’hui plus d’un milliard de dollars américains. L’argent étranger afflue. Certaines personnes s’enrichissent. Nous demandons à nos trois contributeurs si ces startups technologiques emploieront un jour un nombre important de jeunes Africains.

Samba Bathily est une société de capital-risque nigéro-américaine. Elle est la fondatrice et directrice générale d’Ingressive Capital. La société de capital-risque de 10 millions de dollars cible les startups technologiques en phase de démarrage à travers l’Afrique subsaharienne, y compris Paystack, qui a vendu pour plus de 200 millions de dollars à Stripe.

Gabriel Curtis est l’ancien ministre chargé des investissements et des partenariats public-privé en Guinée, Conakry.

Samba Bathily est un entrepreneur malien spécialisé dans les énergies propres durables et les solutions solaires. Il a fondé Africa Development Solutions (ADS) et s’est associé à Akon, l’artiste hip hop américano-sénégalais, dans le cadre de l’initiative Akon Lighting Africa.

Gabriel Curtis, Maya Horgan Famodu, Samba Bathily