SIGN UP FOR NEWS

Comment l'Afrique peut-elle faire entendre sa voix dans les institutions internationales ?

Historiquement, les Africains n’ont pas été bien représentés dans les institutions internationales. C’est un problème. Car ces organisations sont essentielles pour lutter contre des problèmes tels que le changement climatique ou encore la Covid 19.

Mais avec un Nigériane a la tête de l’organisation mondiale du commerce et un ethiopien a la tête de l’organisation mondiale de la santé, cela pourrait changer. Mais est-ce que ça va assez vite? Comment les africains peuvent-ils s’assurer que leurs voix sont entendues sur la scène mondiale?

Pedro Matos a travaillé pour les Nations Unis et le Programme Alimentaire Mondial pendant plus d’une décennie. Il faisait partie de l’équipe qui a remporté le prix Nobel de la paix en 2020.

Mutemi Wa Kiama est un militant de Nairobi au Kenya. Il est connu pour avoir fait campagne contre l’aide sous forme de prêts internationaux.

Oby Ezekwesili est ancienne ministre de l’éducation du gouvernement Nigérian. Elle a été vice-présidente de la Banque Mondiale pour la région d’Afrique.

Mutemi Wa Kiama, Oby Ezekwesili, Pedro Matos